Asie Centrale

culture

A la Une

  • Le Musée Sergueï Essenine à Tachkent recherche un conservateur

    Farida CHARIFOULLINA
    01/05/2010Le Musée Sergueï Essenine à Tachkent recherche un conservateur
    Le Musée Sergueï Essenine est le second musée littéraire à Tachkent, après le musée Alicher Navoï, grand poète ouzbek du XVe siècle (1441-1501). Malgré sa petite superficie, à peine 183m², le musée Essenine contribue pour beaucoup à la vie culturelle de la capitale ouzbèke. L’avenue Pouchkine, centrale et proche de ce musée, a récemment perdu son nom déjà pourtant bicentenaire. Son nom actuel est inconnu de la quasi-totalité des Tachkentois. En revanche, l’impasse dans laquelle se trouve le musée lui-même a ...
    Lire la suite
  • Kirghizstan

    Jean-François BADIAS
    15/10/2006KirghizstanReportage -
    Tout ce que je savais sur l’Asie centrale était faux. Les images largement répandues d’une Asie centrale de nomades habitant sous la yourte ont fait place à un monde étrange en reconstruction. Certes, je disposais d’informations par des proches, des ...
    Lire la suite
  • Tachkent, lecture à pierre ouverte

    Guillemette PINCENT*
    01/03/2005Tachkent, lecture à pierre ouverte
    Voici pour vous une petite promenade dans la ville de Tachkent, capitale de l’Ouzbékistan, pays indépendant depuis 1991, qui se cherche, se trouve ou se perd, tandis que dans les rues, s’inscrit le choc des cultures et des identités.   Tachkent, «ville ...
    Lire la suite
  • Tachkent en long et en large

    Marion SEGRETAIN*
    01/04/2004Tachkent en long et en large
    S’il y a au monde des villes résolument verticales, Tachkent en est la parfaite antithèse: la première image qui frappe le voyageur venu par les airs est l’extrême horizontalité de la ville qui s’étend en quartiers indisciplinés, apparemment sans aucune ...
    Lire la suite
  • Ouzbékistan : l’ivresse des métamorphoses

    Ertan KITAPCIYAN
    01/07/2002Ouzbékistan : l’ivresse des métamorphoses
    Depuis plus d’une dizaine d’années Islam Karimov préside, en Ouzbékistan, à la création d’une idéologie nationale pour remplacer le marxisme-léninisme mis au rancart. Mais si le contenu change le moule reste très soviétique. L’époque crépusculaire, qui désigne, selon Musset, ce moment ...
    Lire la suite