Bélarus : Olga Kovalkova aurait trouvé refuge en Pologne

L’opposante Olga Kovalkova, l’une des responsables du Conseil de coordination qui tente d’organiser une transition démocratique au Bélarus, condamnée le 25 août dernier à dix jours de détention pour organisation d’action non autorisée, aurait trouvé refuge en Pologne le 5 septembre.

L’ex-bras droit de Sviatlana Tsihanouskaya, elle-même réfugiée en Lituanie, avait été interpellée le 24 août par les OMON à l’entrée de l’usine de tracteurs de Minsk MTZ, où elle venait discuter avec les ouvriers de la situation dans l’entreprise en grève depuis deux semaines.

Le 3 septembre, à la fin de sa peine, les autorités ont annoncé qu’un nouveau jugement devait être rendu, au terme duquel 15 jours supplémentaires lui ont été infligés en raison de sa participation à la manifestation du 23 août.

On ignore à ce stade dans quelles conditions elle a pu traverser la frontière, mais elle se trouverait donc actuellement à Varsovie. Pavel Latouchka, l’ancien ministre bélarusse de la Culture et ex-directeur du théâtre Ianka-Koupala, lui aussi membre du Conseil de coordination, s’y trouve également.

Sources : TuT.By, Vedomosti.ru.

1+