Bulgarie : contraint de démissionner, Tsvetan Tsvetanov reste optimiste

Depuis le début du mois de mars 2019, le GERB (Citoyens pour le développement européen de la Bulgarie, centre droit), membre du PPE (Parti populaire européen), a débuté une campagne (sous le slogan « L'Europe commence dans votre village, ville, région ») pour les élections européennes à la fois dynamique et agressive. Cependant, les récentes révélations des médias bulgares ont instillé le doute d’une partie de l’opinion publique bulgare sur la probité de l’ancien Premier ministre Tsvetan Tsvetanov, député présidant le groupe parlementaire du GERB au sein de l’Assemblée nationale, venant ainsi perturber cette campagne jusqu’alors prometteuse.

Avant de démissionner de ses fonctions parlementaires le 27 mars, T. Tsvetanov a confirmé aux journalistes de Free Europe qu’il avait loué un appartement de luxe de la résidence Letera à la société Arteks pour le quart de sa valeur réelle (627 levs pour 2 600, soit 320 euros pour 1 329). Cet avantage semble coïncider avec le vote par le GERB d’amendements portant sur la loi d’aménagement du territoire, autant de dispositions favorables à Arteks et lui permettant notamment d’édifier un nouveau gratte-ciel.

L’Assemblée a accepté ce départ anticipé par un vote de 121 voix pour sur 131 parlementaires présents. L’ancien Premier ministre conserve toutefois son poste de vice-président du GERB et Daniela Daritkova lui a succédé à la tête du groupe parlementaire.

Interrogé par le quotidien Standart à Pomorie le 30 mars, le politicien, qui plaide sa bonne foi dans cette affaire, a assuré ses interlocuteurs que la liste électorale de son parti était exempte de candidats compromis dans des affaires de blanchiment d’argent ou de corruption. Il s’est également montré confiant pour le scrutin des 23 et 26 mai 2019, indiquant que « le GERB devrait être la formation politique comptant le plus grand nombre de députés bulgares au sein du prochain Parlement européen », c’est-à-dire 6 députés a minima, même si l’objectif de 7 parlementaires semble pour lui la prévision la plus réaliste et qu’il n’exclut pas d’obtenir 8 sièges en cas de large victoire.

Sources : quotidiens Standart et Economic, Radio nationale bulgare (BNR), Free Europe, site OFFNews.

0