États baltes/Pologne : vers la synchronisation des systèmes énergétiques

Par Céline Bayou (sources : The Baltic Times, The Baltic Course, LETA/BNS)

Le plan d’interconnexion des marchés énergétiques de la région de la Baltique (PIMERB) devrait connaître une avancée significative en juin prochain, avec la signature d’un protocole d’accord entre huit pays de la région baltique (Allemagne, Danemark, Estonie, Finlande, Lettonie, Lituanie, Pologne et Suède). Cet accord visera à accélérer la connexion de l’Estonie, de la Lettonie et de la Lituanie aux réseaux européens de l’Ouest via la Pologne.

La signature de ce protocole a été annoncée le 27 avril 2017 par le Premier ministre lituanien, Saulius Skvernelis, devant le Comité environnemental du Parlement. La connexion via la Pologne n’allait pas de soi. Une étude réalisée par les services de la Commission européenne a établi qu’elle serait la plus intéressante, permettant d’abandonner l’option d’une connexion nordique, viala Finlande. Ce choix doit donc maintenant être entériné par le PIMERB.

Une fois l’option polonaise confirmée, des questions cruciales resteront encore en suspens, notamment celle du nombre de lignes prévues: la Pologne et la Lituanie avancent qu’une seule ligne sera suffisante, tandis que la Lettonie et l’Estonie défendent l’option d’un doublement. Si S.Skvernelis laisse bien entendre que deux lignes ne sont pas nécessaires à son sens, Daivis Virbickas, le responsable de la compagnie lituanienne de transport d’électricité Litgrid, a déclaré que le doublement pourrait intervenir dans un second temps, après la synchronisation initiale avec la Pologne.

0