Le marché d’Och au Kirghizstan: Reportage

Och, deuxième ville du Kirghizstan, est située dans la vallée de Ferghana près de la frontière ouzbèke. Le marché d’Och, qui date de l’époque de la route de la soie, est aujourd’hui le plus grand marché ouvert d’Asie centrale.


Le marché se trouve au centre de la ville. Beaucoup de marchandises proviennent de la Chine voisine. Les fruits et les légumes sont des produits locaux cultivés dans les terres fertiles de la vallée de Ferghana. On retrouve au marché la diversité ethnique de la ville avec de nombreux commerçants d'origine ouzbèke[1]. Au gré des photographies, prises en juin 2014, on observe les plats qui servent à préparer le plov, spécialité d'Asie centrale à base de riz sauté, ou encore un bechik, berceau traditionnel.

Photographies de Baiba Troščenko:

Photographies de Serge Kalachnikov:

Vignette: La pause thé dans la cantine du marché (B.Troščenko)

[1] La ville est tristement connue pour les tensions ethniques et les émeutes, dernièrement en 2010. Voir: Farida Chari, «Ouzbékistan: Les réfugiés kirghizes reçoivent de l'aide de l'ONU», Regard sur l'Est, 20 juin 2010.Géraldine Lemble-Pavlov, «Le Kirghizstan, dans l’antichambre de la démocratie?»,Regard sur l'Est, 15 octobre 2010.