Les Bulgares manifestent dans le monde entier

Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Canada, Pays-Bas, Royaume-Uni, France… Les Bulgares de la diaspora manifestent depuis plusieurs semaines dans plus de 20 villes réparties dans 12 pays à travers le monde. Les premières manifestations ont été organisées dès le 16 juillet en Allemagne, devant l’ambassade de Bulgarie à Berlin et devant l’emblématique cathédrale de Cologne. Les manifestations se sont ensuite étendues aux principales villes allemandes, puis dans les capitales d’autres pays. Aux États-Unis, alors que l’épidémie de Covid-19 reste hors de contrôle, les Bulgares organisent régulièrement des manifestations sur Internet en publiant des photos et des vidéos sur les réseaux sociaux, expliquant leurs revendications.

Comme les manifestants de Bulgarie, ils réclament tous les démissions du Premier ministre et du Procureur général, la tenue d’élections anticipées et le changement de Constitution. À ces revendications « classiques » s’ajoutent des messages plus spécifiques à cette population émigrée : « Nous ne pardonnerons pas au parti GERB d’avoir capturé la Bulgarie et de nous avoir obligés à quitter nos familles » ou bien encore « On porte des masques parce qu’on ne peut plus vous sentir ».

Le 23 juillet, les Bulgares d’Allemagne se sont rassemblés devant le siège de l’Union chrétienne-démocrate (CDU) à Berlin pour dénoncer le silence de cette dernière sur la situation en Bulgarie. Les manifestants ont reproché à la CDU, qui fait pourtant partie au sein du Parlement européen de la même coalition que le parti bulgare GERB, à savoir le Parti Populaire européen (PPE), de ne se faire le relais d’aucune des recommandations adressées par la Commission européenne au gouvernement bulgare, que ce soit concernant l’absence de réforme de la justice ou bien la gestion des fonds européens.

Sources : SofiaLive.bg, BalkanInsight.com, Bg-Voice.com.

1+