Lettonie : le Brexit, une opportunité pour la place de Riga?

Par Céline Bayou (sources : Vesti.lv, Radio 4)

L’ancien ministre letton de l’Économie (janvier-novembre 2014), Vjačeslavs Dombrovskis, actuellement analyste au centre Certus, estime que le Brexit va immanquablement entraîner un retrait de capitaux du Royaume-Uni au profit d’autres États membres de l’Union européenne. Selon lui, la Lettonie devrait pouvoir profiter de ce mouvement.

Interviewé à la radio le 30 juin 2016, il a estimé que la place de Riga aurait tout intérêt à suivre de près les évolutions des semaines et mois à venir, notamment en provenance des consortiums internationaux et des entreprises américaines. Ces dernières ont élu la place de Londres depuis longtemps pour y placer leurs capitaux et y investir mais aussi pour suivre l’évolution des places européennes à partir de la capitale britannique. Maintenant que celle-ci va perdre son statut central en la matière, une autre capitale européenne –ou plusieurs– devrai(en)t en tirer profit, à condition de proposer le même niveau d’expertise.

Si V.Dombrovskis ne s’illusionne pas sur la concurrence que peuvent représenter Francfort, Madrid, Dublin ou Paris, il note que la création de quelques centaines d’emplois à Riga serait un gain considérable pour l’économie du pays. Présent dans le studio de la radio au même moment, le banquier Ģirts Rungainis a exprimé son accord avec la vision de l’économiste, mais souligné que, pour cela, le gouvernement va devoir mettre en place les meilleures conditions possibles d’accueil des capitaux.

0