Lituanie : l’opérateur de réseau électrique Litgrid s’inquiète du retard de synchronisation du système balte

Par Céline Bayou (sources : BNS, The Baltic Course, LETA)

Le responsable de l’opérateur lituanien de réseau d’électricité Litgrid, Daivis Virbickas, s’inquiète de l’incapacité des trois États baltes à trouver un accord politique afin de synchroniser au plus vite leurs systèmes de transmission avec celui d’Europe de l’Ouest. Ce projet, qui consiste à découpler d’ici 2025 le réseau balte du système BRELL (Bélarus, Russie, Estonie, Lettonie, Lituanie) hérité de l’époque soviétique, est pourtant jugé prioritaire par les Baltes.

Lors d’un sommet de l’UE en juin 2017, les trois pays et la Pologne auraient dû signer un protocole d’accord sur la synchronisation de leurs systèmes, mais l’Estonie a refusé d’apposer sa signature à un document prévoyant un schéma ne comprenant qu’une seule ligne.

D’après Vilnius, l’interconnexion actuelle LitPol Link, entre Lituanie et Pologne, est suffisante pour assurer la synchronisation souhaitée, mais Tallinn estime que ce seul réseau s’avérerait insuffisant. Pour la Lituanie, le doublement de la ligne actuelle avec la Pologne est possible mais les discussions risquent de prendre des années et de retarder d’autant la synchronisation effective. Vilnius estime qu’une seconde ligne est tout à fait envisageable, mais ultérieurement. Tallinn, de son côté, verrait bien une deuxième ligne réalisée plutôt entre l’Estonie et la Finlande, et préalable à la synchronisation. La commission européenne, de son côté, se dit favorable à l’installation d’une seconde ligne du LitPol Link, projet qui rencontre l’opposition de la Pologne.

0