Russie : les manifestations de Khabarovsk soutenues par 45% de la population

Un sondage réalisé par l’Institut Levada les 24 et 25 juillet montre que 45 % des personnes interrogées (échantillon de 1 617 personnes âgées de 18 ans et plus) ont une appréciation positive des mouvements de protestation lancés à Khabarovsk depuis l’arrestation du gouverneur de la ville, SergueÏ Fourgal, il y a une vingtaine de jours. 17 % seulement se déclarent opposées à ces manifestations, tandis que 26 % se prétendent neutres. Si de tels mouvements émergeaient dans la ville des personnes interrogées, 65 % estiment qu’elles n’y participeraient pas directement, alors que 29 % y prendraient part. 63 % affirment qu’il est peu probable que de telles actions soient lancées dans leur environnement proche.

Par ailleurs, une autre étude du Centre Levada montre une érosion régulière de la cote de confiance de V. Poutine : à la question « Citez les 5 ou 6 personnalités politiques auxquelles vous accordez le plus votre confiance », le Président russe récolte 23 % des suffrages, soit 2 % de moins qu’en juin et 12 % de moins qu’en janvier. En novembre 2017, ils étaient 59 % à lui accorder leur confiance.

Parmi les personnalités politiques citées, on trouve par ailleurs le Premier ministre Mikhaïl Michoustine (10 %), le président du parti LDPR (extrême droite) Vladimir Jirinovski (10 %), le ministre de la Défense Sergueï Choïgou (6 %) et le président du Parti communiste Guennadi Ziouganov (4 %). Il est notable que le gouverneur de Khabarovsk récemment arrêté, S. Fourgal, avec 3 % de taux de confiance, dépasse les scores de Pavel Groudinine (candidat communiste à l’élection présidentielle de 2018), de l’opposant Alekseï Navalny et du vice-président du Conseil de sécurité de Russie, l’ancien Premier ministre Dmitri Medvedev.

Sources : Levada.ru, Moscow Times, tvrain.ru.

0