Russie : V. Poutine s’excuse auprès de son homologue serbe

Le fait est suffisamment rare pour être souligné : le président russe Vladimir Poutine a présenté ses excuses à son homologue serbe Aleksandar Vučić le 11 septembre à la suite d’un post sur Twitter de la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

Celle-ci avait en effet posté deux photos : la première figurait le Président serbe assis dans le bureau ovale de la Maison Blanche, face à son homologue américain Donald Trump. Coincé sur une chaise à la fois étroite et visiblement peu haute, dominé par l’imposant bureau du Président des États-Unis, A. Vučić semble en effet peu à son aise. Le second cliché choisi par M. Zakharova est celui de la scène la plus célèbre du film Basic Instinct, figurant les fameuses jambes croisées de Sharon Stone. Le tout accompagné du commentaire : « Si vous êtes invité à la Maison Blanche et que votre chaise ressemble à celle d’un interrogatoire, vous devriez vous asseoir comme sur la photo n° 2. Qui que vous soyez. Faites-moi confiance. »

Ce trait d’humour du meilleur goût n’a pas eu l’heur de plaire et la porte-parole a dû reculer. Dès le lendemain, elle actualisait son post, avec des excuses précisant que son message avait été mal compris : elle ne visait pas à juger les relations serbo-américaines mais l’« arrogance » américaine.

Le mal était pourtant fait et le Président serbe furieux : pour lui, Maria Zakharova parle surtout d’elle-même, de façon primitive et vulgaire. Ce qu’elle a écrit en dit long sur qui elle est et « par Dieu, sur ceux qui l’ont placée là où elle est ».

Le Président serbe a fait savoir à la télévision serbe que le Président russe en personne s’était excusé auprès de lui, geste confirmé par le Kremlin : « Le Président Poutine ne m’avait jamais présenté d’excuses pour quoi que ce soit, pas plus que [le ministre des Affaires étrangères] Sergueï Lavrov. Les deux viennent de le faire. »

L’incident est intervenu alors que la Serbie a signé à la Maison Blanche un accord de coopération avec le Kosovo.

Sources : BBC News, Ekho Moskvy, Dojd’.

0