Russie : le maire de Moscou alerte sur la propagation du Covid-19

Le maire de Moscou, Sergueï Sobianine, qui préside le conseil de coordination du gouvernement russe sur la lutte contre la propagation du coronavirus (créé le 15 mars), tente d’alerter les autorités, en plein déni concernant la pandémie de Covid-19.

Selon le maire, qui s’est adressé directement au Président russe lors d’une réunion du conseil le 24 mars, le pays n’a aucune visibilité quant à l’avancée de l’épidémie et les chiffres annoncés, très rassurants, ne reflètent pas la réalité. Officiellement, seulement 495 personnes sont actuellement infectées par le virus en Russie.

Mais, pour le maire, la situation est autrement plus sérieuse et le virus se propage rapidement à travers le pays. Le nombre réel de personnes malades est nettement plus élevé, estime S. Sobianine. « Certaines régions ne semblent pas comprendre [la situation]. Les responsables n’y identifient que quelques cas. Le problème, c’est que le niveau de dépistage est très faible. On n’a pas de véritable représentation de ce qui se passe. »

Et de citer le cas de la région de Primorié, où 6 000 personnes viennent de rentrer de l’étranger et, en particulier, de zone où le Covid-19 est bien installé : « Tôt ou tard, le problème va faire surface. »

Jusque-là, V. Poutine s’est voulu rassurant, affirmant que la situation était « sous contrôle » en Russie.

S. Sobianine, lui, tient un tout autre discours :il faut que l’ensemble des régions russes, qu’elles aient déjà identifié des cas ou pas, se préparent et, pour commencer, recensent le nombre de lits d’hôpitaux et de respirateurs dont elles disposent. Le maire de la capitale demande par ailleurs un confinement national (et non plus réservé à la seule ville de Moscou, comme il sera mis en place à partir du 26 mars) pour toutes les personnes âgées de plus de 65 ans.

« Sinon, le système [de soins de santé] ne pourra tout simplement pas faire face », a-t-il prévenu.

Sources : The Moscow Times, TASS, Kremlin.ru.

0