Russie : un morceau du patrimoine industriel de Saint-Pétersbourg disparaît en fumée

Le bâtiment de la Manufacture Nevski, à Saint-Pétersbourg, a été entièrement détruit par un gigantesque incendie le 12 avril, provoquant la mort d’un pompier et d’un chef d’entreprise, tandis que deux autres pompiers sur les 350 dépêchés ont été grièvement blessés. L’incendie s’est déclaré en milieu de journée et s’est rapidement propagé sur la totalité du bâtiment de 5 étages, attisé par un vent violent.

Située le long de la Neva (au sud-est de la ville), cette bâtisse a longtemps abrité la plus vaste entreprise textile du pays, privatisée en 1992. Elle était désormais occupée par 79 entreprises, locataires depuis 1996 de la société Nevskaïa Manoufaktoura : entrepôts, ateliers, studios de design, terrains d’entraînement pour l’air soft et le laser tag, abri pour chats errants, auberge, production de tissu VPC pour bateaux pneumatiques (c’est de là que serait parti l’incendie)… 10 000 m² se sont envolés en fumée et peu de ces sociétés étaient assurées.

Le bâtiment de brique rouge avait été classé monument historique de la région en 2001, relevant du patrimoine industriel pétersbourgeois. Érigé en 1841 dans le quartier de Schlisselbourg par le marchand anglais James Thornton, il a d’abord abrité son usine de tissus. Celle-ci a donné naissance à la plus vaste entreprise textile de Russie puis d’URSS (la société Tisserand rouge – Krasnyï tkatch – était bien connue dans tout le pays).

Une inspection s’était déroulée le 15 février dernier sur les lieux de la Manufacture Nevski. Elle avait pointé un nombre invraisemblable de violations des consignes de sécurité, notamment au regard des risques d’incendie. Ces manquements avaient déjà été signalés un an auparavant, lors d’une précédente inspection.

Quelques jours après l’incendie, des voix ont commencé à s’élever, pointant l’appétit de certains investisseurs porteurs de projets immobiliers dans le quartier : du fait de son classement, la Manufacture Nevski apparaissait comme une entrave au développement de ces projets. Désormais, cet obstacle est levé.

Sources : Delovoï Peterbourg, Fontanka.ru, Znak.ru, BBC.com.

1+