Bosnie-Herzégovine : un territoire devenu attractif pour les investisseurs étrangers

En janvier 2019, la Banque centrale de Bosnie-Herzégovine (BiH) a dévoilé certaines données sur l'accroissement de l'investissement étranger dans le pays entre janvier et septembre 2018. Selon la Banque, les sommes investies au cours de cette période se sont élevées à 668,6 millions de marks convertibles (soit 341,9 millions d'euros), maintenant ainsi un rythme de croissance moyen de plus de 20 %, légèrement supérieur à celui des années précédentes. Dans ce contexte favorable, la BiH réussit à se hisser à la deuxième place des pays de la région bénéficiaires d'investissements en provenance de l'étranger, tout en talonnant désormais la Serbie. La manne financière qui résulte de cet afflux de capitaux étrangers est génératrice de croissance économique, donc créatrice d'emplois, et participe grandement à la bonne santé de l'économie locale.

Cette conjoncture encourageante est pour partie le fruit du travail d'institutions compétentes, parmi lesquelles l'Agence pour la promotion des investissements étrangers (FIPA), structure qui œuvre depuis plusieurs années pour créer de meilleures conditions d'investissement en BiH. Le directeur de la FIPA, Gordan Milinić, vante d'ailleurs régulièrement l'attractivité du pays : d’après lui, la tendance générale actuelle montre que, malgré l’instabilité politique observée à l'approche des élections, la BiH demeure un territoire intéressant pour investir, car ce petit pays balkanique est appelé prochainement à intégrer l'Union européenne. Les flux reçus en 2018 sont principalement le fait d’investisseurs suisses, autrichiens, turcs, britanniques, émiratis, koweïtis et russes.

Pragmatiques, les autorités fédérales bosniennes considèrent cependant que des efforts supplémentaires seront nécessaires pour que cette croissance se poursuive. C'est pourquoi l’ensemble des institutions et des collectivités locales seront prochainement sollicitées, lors de la mise en œuvre de la campagne d’encouragement de l’investissement 2019, baptisée « Invest in B & H ».

Sources : Slobodna Bosna, Magazine Business, Capital.

Stéphan ALTASSERRE

0