Macédoine du Nord : ratification du protocole d’adhésion à l’OTAN

Onze ans après sa première demande, la Macédoine du Nord a enfin signé un protocole d’adhésion à l’OTAN, le 6 février 2019, après avoir résolu son contentieux avec la Grèce sur l’utilisation du nom de Macédoine pour désigner officiellement son territoire national. Skopje a également reçu le soutien de la Commission européenne pour rejoindre le bloc euro-atlantique, Bruxelles ayant reconnu que la Macédoine avait fait « des progrès substantiels dans la lutte contre la corruption et le crime organisé ».

Un an plus tard, le 11 février 2020, le Parlement de Macédoine du Nord a adopté la loi sur la ratification du protocole d’adhésion au traité de l’Atlantique Nord, avec une très large majorité (114 sur 120 députés). Le président du Parlement Talat Xhaferi a précisé que cette avancée était le fruit de l’engagement des gouvernements et parlements successifs qui avaient œuvré au cours des dernières années avec le soutien des Macédoniens du Nord.

Seule l’Espagne n’a pas encore achevé le processus de ratification du protocole sur l’accession de la Macédoine du Nord (les 28 autres États membres de l'OTAN l'ont validé), pour des raisons internes (absence de gouvernement jusqu’au 13 janvier 2020). Skopje espère que Madrid donnera sa réponse de façon imminente.

Remerciant les députés macédoniens de leur contribution, le Premier ministre Zoran Zaev (Union sociale-démocrate de Macédoine), ne doutant pas de l’issue positive du vote espagnol, s’est d’ores et déjà réjoui de l’adhésion de son pays en déclarant sur Twitter : « La Macédoine du Nord fait enfin partie de l’OTAN ! » et « Notre place est dans l’UE et dans l’OTAN ! »

Sources : REUTERS, Antena 3, Radio Free Europe, European Western Balkans.

0