Le Premier ministre ukrainien annonce des mesures de quarantaine à l’échelle du pays

Le Premier ministre ukrainien nommé le 4 mars dernier, Denys Chmyhal, a annoncé le 11 mars que le gouvernement avait pris des mesures de quarantaine à l'échelle nationale jusqu'au 3 avril.

Les vols à destination et en provenance de l'Italie sont de facto interrompus et des réflexions sont en cours au sujet des vols avec l'Allemagne et la France. Les rassemblements de plus de 200 personnes sont également interdits. Depuis le 12 mars, seuls 49 postes-frontières sur 219 sont ouverts. D. Chmyhal a ajouté que le gouvernement ferait tout pour empêcher une généralisation de l'épidémie en Ukraine.

Jusqu'à cette décision, un seul cas de contamination avait été diagnostiqué le 3 mars (deux cas supplémentaires ont été signalés le 12 mars). Le Premier ministre a également insisté sur « le rôle crucial de la responsabilité et l'auto-organisation de la population » dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus.

Seul bémol à cette mobilisation, l'ancienne ministre de la Santé par intérim, Ouliana Souproune, a appelé le gouvernement à plus de transparence et s'est inquiétée du faible nombre de tests effectués jusqu'ici (43).

Le maire de Kyïv Vitaliï Klitchko avait, quant à lui, préalablement annoncé des mesures de fermeture des crèches, écoles, universités et cinémas.

Les citoyens ukrainiens sont également encouragés à ne plus se déplacer à l'étranger dans les prochaines semaines.

Le ministère de la Santé a déclaré ne pas exclure l’adoption de mesures supplémentaires, comme l'interdiction temporaire de déplacement à une échelle locale, en cas d'aggravation de la situation sanitaire.

Sources : Novoe Vremya, Ukrinform.

0