Lituanie : Vilnius veut garder le transit de produits pétroliers en provenance du Bélarus

Par Céline Bayou (sources : Baltic Course, Delfi.lt, BNS, Ziniu Radijas)

Le Président russe Vladimir Poutine, lors d’une visite dans l’enclave de Kaliningrad, a invité le Bélarus à faire transiter ses produits pétroliers par les ports russes de la Baltique et les chemins de fer russes plutôt que baltes.

Le Premier ministre lituanien, Saulius Skvernelis, n’a pas tardé à réagir: lors d’une interview accordée à la radio lituanienne, il a prévenu qu’un tel choix serait économiquement peu rationnel et stratégiquement dangereux pour le Bélarus. «Outre le fait que les ports russes gèlent en hiver, de façon générale les conditions climatiques y sont totalement différentes, ce qui n’est pas indifférent pour des produits pétroliers», a notamment argué le chef du gouvernement lituanien.

S.Skvernelis a en outre noté que, selon lui, certaines décisions politiques adoptées dans des pays situés à l’est de la Lituanie sont prises sans tenir compte des intérêts économiques des acteurs. Il estime que les autorités lituaniennes doivent tout faire pour que le transit de produits pétroliers bélarusses continue à être assuré jusqu’au port de Klaipeda par les chemins de fer locaux. De janvier à juin 2017, la compagnie de chemins de fer lituaniens, Lietuvos Gelezinkeliai, a traité 28,99 millions de tonnes de marchandises en provenance du Bélarus, dont 1,224 million de tonnes de produits pétroliers. Il s’agit d’une hausse de 6,5% par rapport à la même période de 2016.

Le Premier ministre n’a pas manqué de rappeler que, si les produits pétroliers sont essentiels pour le solde du commerce extérieur du Bélarus, ils sont aussi une source de désaccords entre Minsk et Moscou. Les deux pays peinent en effet à s’accorder quant au partage des revenus issus de la transformation du pétrole brut russe et du transit du pétrole raffiné. La Russie souhaiterait notamment participer à la privatisation de deux raffineries bélarusses mais Minsk veut en rester actionnaire majoritaire.

0