Pologne : plaidoyer du Président Duda en faveur de l’Initiative des trois mers

Par Céline Bayou (sources : Radio Poland, AtlanticCouncil.org, Prezydent.pl)

Vendredi 26 mai, dans le cadre du forum pour la sécurité globale Globsec organisé à Bratislava, le président polonais Andrzej Duda a rappelé son plein soutien à l’Initiative des trois mers qui doit promouvoir la coopération entre les mers Baltique, Noire et Adriatique. Il y voit un instrument de coopération favorable au développement de la cohésion au sein de l’Union européenne: «La Pologne veut être une pierre angulaire et un participant actif des formats de coopération régionale qui prévalent au sein des deux organisations de base euro-atlantiques, à savoir l’Union européenne et l’Otan.»

C’est pourquoi, a-t-il affirmé, il a décidé de faire de cette Initiative des trois mers, qu’il ne voit pas tant comme une initiative de nature politique que comme un projet économique et de soutien aux infrastructures, l’une des priorités de son mandat.

Lancée en août 2016 par la Croatie et la Pologne, cette Initiative des trois mers regroupe 12 pays, tous membres de l’Union européenne (Autriche, Bulgarie, Croatie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République tchèque, Roumanie, Slovaquie et Slovénie). Elle met en avant une coopération Nord-Sud en Europe centrale dans des domaines jugés stratégiques pour l’économie des États de la région, allant des infrastructures énergétiques à celles de transports en passant par les échanges ou le numérique. Pour certains en Pologne, elle renvoie directement au projet d’Intermarium promu durant l’entre-deux-guerres par Józef Piłsudski.

Le Président Duda a précisé à Brastislava qu’il était de l’intérêt de cette zone de l’Europe de ne pas devenir une région frontalière permanente de l’Union. C’est pourquoi elle doit selon lui promouvoir le développement des liens euro-atlantiques avec l’est et le sud de l’Europe.

Les pays de l’Initiative des trois mers se réuniront au cours d’un sommet à Wrocław en juillet 2017.

0