Hongrie : quatre régions parmi les plus pauvres de l’UE

Par Céline Bayou (sources : Hungary Today, EIN News, Index.hu, Eurostat, Portfolio.hu)

Selon les évaluations réalisées par Eurostat sur la base du PIB par habitant (en parité de pouvoir d’achat) dans les régions des États membres de l’UE en 2013, quatre régions de Hongrie sont classées parmi les vingt régions les plus pauvres de l’Union.

La région la plus riche de l’UE-28 est celle de Londres-centre (Inner London), avec un PIB équivalent à 325% de la moyenne communautaire. La région la plus pauvre est celle du nord-ouest (Severozapaden) de la Bulgarie (30% de la moyenne).

Les régions hongroises Nord (Észak-Magyarország, 8e région la plus pauvre avec 40% de la moyenne de l’UE), Grande plaine du Nord (Észak-Alföld, 11e), Transdanubie du Sud (Del-Dunántúl, 12e ex-aequo) et Grande plaine du Sud (Dél-Alföld, 12e ex-aequo) sont remarquablement mal placées.

La région Centre, qui englobe Budapest, enregistre un PIB par habitant représentant 108% de la moyenne de l’UE, la capitale affichant à elle seule une performance de 150%. La Transdanubie du centre (Közép-Dunántúl) enregistre 59% de la moyenne et la Transdanubie occidentale (Nyugat-Dunántúl) – 67%.

Ces écarts et contre-performances, déjà soulignés en 2011 lors d’un précédent rapport d’Eurostat, sont inquiétants en ce qu’ils perdurent, voire s’accroissent. Les commentateurs ne manquent d’ailleurs pas de souligner qu’ils risquent de renforcer un certain euroscepticisme, voire rejet de l’Union, à travers le pays.

0