Russie : Gazprom pourrait déménager de Moscou vers Saint-Pétersbourg

L’entreprise Gazprom pourrait se déplacer entièrement de Moscou vers Saint-Pétersbourg. C’est du moins l’une des questions qui sera examinée le 25 juin prochain, lors de l’assemblée des actionnaires qui seront invités à étudier le nouveau statut de la holding.

La plupart des directions de l’entreprise sont de fait déjà disséminées dans la capitale du Nord mais Gazprom reste enregistrée à Moscou, rue Nametkina. Il s’agit maintenant d’installer toute l’entreprise dans le nouveau gratte-ciel Lakhta-Centre, en construction depuis 2012. D’ici la fin 2021 ou le premier trimestre 2022, la tour qui domine la Baltique pourrait accueillir tous les collaborateurs de Gazprom. Un tiers seulement du gratte-ciel doit être réservé à des espaces public (dont une terrasse d’observation).

S’il est confirmé, ce déplacement devrait entraîner un regain d’activité dans le BTP, ne serait-ce que pour loger le personnel de Gazprom. Les autorités se réjouissent de cette perspective, le déménagement administratif de l’entreprise constituant une promesse de rentrées fiscales particulièrement intéressante.

Mais il est également désormais envisagé de construire un second gratte-ciel pétersbourgeois, toujours pour Gazprom, déjà baptisé Lakhta-Centre 2. Si la première tour, avec ses 462m, est désormais la plus haute d’Europe, la deuxième, prévue à 703m (chiffre hautement symbolique à Saint-Pétersbourg !), ambitionne d’être la deuxième plus haute du monde (après celle de Dubaï qui culmine à 828m).

Sources : gazeta.ru, 78.ru, Delovoï Peterbourg, Novaya Gazeta.

0