Asie centrale – Caucase : signature d’une déclaration sur le marché de l’énergie

Le 20 septembre 2019, neuf pays membres du programme de Coopération économique régional centre-asiatique (Central Asia Regional Economic Cooperation – CAREC) ont signé une déclaration présentée comme historique en vue d’accélérer leur coopération énergétique. Il s’agit à terme d’aboutir à la création d’un marché régional de l’énergie.

La déclaration en dix points a été avalisée à Tachkent par l’Afghanistan, l’Azerbaïdjan, la Géorgie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, la Mongolie, l’Ouzbékistan, le Pakistan et le Tadjikistan. Il s’agit pour les protagonistes de pousser la libéralisation du marché régional et d’attirer les investisseurs privés. Mais également de promouvoir les technologies propres et les énergies renouvelables. Le CAREC a également adopté à cette occasion une nouvelle feuille de route énergétique pour les dix ans à venir.

Le vice-président de la branche secteur privé et partenariat public-privé de la Banque asiatique de développement, Diwakar Gupta, a déclaré que cette déclaration prouvait l’engagement des pays signataires à coopérer en vue de proposer dans la région une électricité stable et bon marché, tout en renforçant le marché régional et en soutenant l’efficacité d’une offre énergétique propre.

Deux pays membres du CAREC – la Chine et le Turkménistan – n’ont pas pris part à cette réunion. En revanche, le ministre turc de l’Énergie, Fatih Dönmez, a assisté à la réunion en tant qu’observateur.

Créé à l’initiative de la Banque asiatique de développement, le CAREC a pour ambitions de contribuer au renforcement de la coopération, à l’accélération de la croissance économique et à la réduction de la pauvreté dans la région centre-asiatique. Depuis 2001, ce programme a financé 196 projets pour une valeur de 34,5 milliards de dollars dans les secteurs des transports, de l’énergie et du commerce.

Sources : Agenda.ge, adb.org, carecprogram.org.

0