Bélarus / Russie : accords sur la fourniture d’hydrocarbures en 2021

Le Premier ministre bélarusse Raman Galohoutchenka a annoncé, le 28 décembre, que Minsk avait signé un certain nombre de contrats d’approvisionnement en pétrole avec plusieurs fournisseurs russes pour l’année à venir. D’après le chef du gouvernement, tous les contrats nécessaires seront conclus d’ici la fin de l’année et aucune tension n’est à signaler sur cette question.

La Russie serait prête à fournir autant de pétrole brut que possible au Bélarus, qui le raffinera dans ses installations avant de le consommer en partie et d’exporter le reste. A priori, la volume fourni devrait donc être sensiblement le même qu’en 2020 (autour de 18 millions de tonnes) et les parties se seraient accordées sur le système de calcul du prix.La négociation serait donc, selon les médias, plus facile qu’il y a un an, lorsque Belneftekhim et les fournisseurs russes n’étaient pas parvenus à se mettre d’accord sur le prix, ce qui avait mené à une interruption des livraisons au premier trimestre.

Concernant le gaz, un accord aurait été trouvé le 24 décembre entre Gazprom et le ministre bélarusse de l’Énergie Viktar Karankevitch : le prix du gaz livré serait à peu près le même qu’en 2020 (id est 127 dollars/1 000 m3), nettement inférieur à celui prévu par la formule fixée dans l’accord intergouvernemental de 2011. Cela reste trop élevé selon Minsk, qui aurait souhaité une ristourne, refusée par Moscou tant que le Bélarus n’aura pas réglé sa dette. Au cours des neuf mois de 2020, Gazprom a fournir 14,8 milliards de m3 de gaz au Bélarus.

Sources : BelTA, Belsat, Kommersant.ru.

0