Lettonie : succès diplomatique en matière de lutte contre la désinformation

L’Assemblée générale des Nations unies (AGNU) a adopté à l’unanimité, le 25 mars 2021, une résolution portant sur la désinformation. Elle entrera dans le cadre de la Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information qui se déroule chaque année en octobre sous l’égide de l’UNESCO.

Cette résolution a été élaborée par la Lettonie, avec le soutien de onze autres pays (Australie, Burkina Faso, Chili, Costa Rica, Géorgie, Inde, Jamaïque, Liban, Lituanie, Ouganda et Saint-Vincent-et-les-Grenadines) qui ont tous contribué à la préparation du texte de la résolution, malgré un contexte pandémique peu favorable.

Il s’agit de la première résolution des Nations unies appelant à s’attaquer au problème de l’environnement informationnel, notamment à la lutte contre la désinformation. Le texte vise à améliorer l’éducation des citoyens au regard des enjeux médiatiques et de la lutte contre la désinformation, les théories du complot et les discours de haine, tout en veillant au respect de la liberté d’expression et à la liberté des médias.

C’est une satisfaction pour la Lettonie, heureuse de l’approbation de cette initiative portée par son ministre des Affaires étrangères Edgars Rinkēvičs. Pour l’ambassadeur de Lettonie auprès de l’ONU Andrejs Pildegovičs, l’adoption de ce texte montre que l’expérience historique de la Lettonie peut être mise à profit, dans un souci de sensibilisation du public.

Le directeur adjoint du Latvian Institute of International Affaires (LIIA) Karlis Bukovskis estime, quant à lui, que ce succès de la diplomatie lettone est un véritable accomplissement, preuve tangible que le pays est un acteur reconnu sur la scène internationale

Sources : LSM.lv, The Baltic Times, ONU.

0