Serbie : les chanteuses de Pretty Loud dénoncent les mariages précoces des jeunes femmes roms

En 2014, plusieurs chanteuses de Belgrade et de Niš âgées de 14 à 26 ans ont formé le premier groupe de femmes roms serbe, baptisé Pretty Loud. Elles utilisent ce médium pour défendre les droits et les libertés des femmes roms, qui aspirent à une égalité entre les deux sexes. « Nous voulons montrer qu'une femme peut être courageuse, forte, indépendante, et capable de prendre ses propres décisions », a récemment déclaré Zivka Ferhatovic, l’une des membres du groupe.

En décembre 2020, Pretty Loud a sorti la chanson Mashup, dénonçant en langue romani la pratique des mariages précoces dans la communauté rom. L’héroïne de ce titre déjà célèbre est la petite Samanta, mariée à l’âge de 11 ans sans qu’on ne lui demande à aucun moment son avis. Ce sont principalement les jeunes filles, issues des familles les plus pauvres, qui sont victimes de ces mariages d’enfants censés les mettre à l’abri des besoins. Plus largement, la chanson évoque la discrimination dont sont régulièrement victimes les membres de la communauté rom. Grâce à la couverture médiatique dont a bénéficié Mashup, les chanteuses ont réussi à attirer l’attention sur un sujet sensible. Début mars 2021, leur clip diffusé sur YouTube avait totalisé plus de 88 000 vues.

Selon les données du Bureau de la statistique de Serbie, près de 2 000 mineurs, principalement des femmes, s’uniraient chaque année à un majeur ou à un autre mineur sur le territoire national. Radio Free Europe avance les chiffres de 1 215 jeunes femmes et de 204 jeunes hommes concernés en 2019.

Sources : DW, Kurir, Radio Free Europe, YouTube.

1+