Tadjikistan : échapper au service militaire en toute légalité

Bientôt, les jeunes Tadjiks qui souhaitent ne pas faire leur service militaire n’auront plus à passer par des bakchichs et autres pots-de-vin mais devront s’acquitter plus simplement d’une taxe auprès des autorités.

Le service militaire est a priori obligatoire pour tous les jeunes hommes âgés de 18 à 27 ans, sauf s’ils sont atteints de handicaps physiques ou cognitifs. Nombreux sont ceux qui tentent de se soustraire à cette obligation, en payant des pots-de-vin ou en faisant jouer leurs relations. L’inscription à l’université est également un moyen d’échapper au service, les études étant agrémentées d’un cours de préparation militaire qui vaut exemption. Mais certains n’hésitent pas à quitter le pays pour de longues années afin d’éviter l’appel.

Il est vrai que la conscription a mauvaise réputation au Tadjikistan, les jeunes hommes étant soumis à un bizutage violent. Chaque année, on compte ainsi une douzaine de décès durant cette période d’appel sous les drapeaux. Lors de la campagne d’appel, il n’est pas rare que les jeunes Tadjiks se terrent durant quelques semaines pour échapper à ce qui s’apparente à de véritables enlèvements de la part des recruteurs militaires. Selon les chiffres officiels, le résultat en est que seulement 10 % des jeunes appelés passeraient réellement sous les drapeaux.

D’où l’idée, soutenue par le ministre tadjik de la Défense Sherali Mirzo, de faire de ce rejet à l’égard de la conscription une source de revenus pour l’État. En revanche, aux termes de la réforme, les jeunes diplômés devront eux aussi s’acquitter de leur obligation d’un an dans l’armée… ou de la taxe. Pour tous, le paiement de cette dernière devra en outre être suivi néanmoins d’un mois de service. Ce sera la condition requise pour pouvoir accéder ensuite à un emploi public.

Certains s’inquiètent de cette réforme, qui risque de créer une « armée de pauvres ». Les autorités n’ont pas encore annoncé le montant de la taxe.

 

Sources : Eurasianet, Asia-Plus.

1+